L'expérience de conducteur de train - instructeur Azzeddine El Halimi

De conducteur à instructeur

« Je suis entré aux Chemins de fer en 2001 comme conducteur de train. C’est un métier magnifique !  Amener les gens à leur travail, les ramener chez eux le soir, cela me procurait un sentiment indescriptible.  Bien sûr, il y a quelques contraintes mais, à la fin de chaque service, je n’avais qu’une hâte : recommencer le lendemain.

Après 10 ans sur les rails, on m’a proposé de devenir instructeur pour former les futurs conducteurs de train. Comme j’aimais beaucoup être dans mon poste de conduite j’ai un peu hésité avant d’accepter. Mais, en tant que fils d’instituteur, j’ai dans le sang cette envie de transmettre mon savoir. Je ne regrette donc pas du tout cette évolution dans ma carrière ! »

Enseigner et accompagner

« Même si, hiérarchiquement parlant, je suis leur supérieur, je ne me considère pas comme le « chef » de mes élèves conducteurs. Mon rôle consiste à les accompagner, rester à l’écoute, essayer de les aider quand un problème se présente et surtout, les pousser vers la réussite.

La formation dure 12 mois et n’est pas facile. Il y a beaucoup de matière à connaître. Les élèves conducteurs sont des adultes avec une vie familiale. Vu les responsabilités qui leur seront confiées en les mettant à la tête d’un train, nous devons être exigeants. Au cours de l’année de formation, des liens se créent avec mes élèves. En tant que formateur, je les fais étudier mais la relation va bien au-delà. Quand je les vois, émus, licence à la main en fin d’année, je ressens bien plus que de la fierté. Mon bonheur à moi, c’est quand je démarre avec 14 élèves et que je les amène tous au bout de la formation !

Mon métier ne se limite pas à la formation de base. Je garde le contact avec les nouveaux conducteurs lors des moments cruciaux de leur carrière comme, par exemple, leur examen de re-certification (tous les 3 ans).

Un bon instructeur ? C’est quelqu’un à l’écoute de ses élèves, humain, compréhensif mais qui ne laisse rien passer quand il s’agit de la matière enseignée !  En tout cas, j’encourage les gens à postuler comme conducteur de train car c’est un métier formidable. »

Découvrez les offres d'emploi disponibles (1)

La SNCB est l’exploitant ferroviaire le plus important de Belgique. Elle fait circuler des trains de voyageurs, entretient et renouvelle le matériel roulant et est responsable des infrastructures de gare. 

Plus d'info